Le temps, la politique ... -	Je voudrais que tu me parles de cette vie, que tu vis maintenant. Pas ta vie de professeur, ta vie … en France. -	J’approuve ! -	Tu ne parles pas de mon Peuple, les ouvriers … -	On l’abreuve de la vie des vedettes de toutes sortes, ce qui met leur cœur en joie ! -	Ça punit la malignité des hommes ! Et marcher sous la pluie, c’est bon pour la santé ! -	Celui que tu aimes, Françoise, le général de Gaulle.  Il a bien dû faire, lui aussi, quelques petites manipulations, pour que la France reste France.  Voilà, je n’en dirai pas plus, puisque tu l’aimes beaucoup. -	On t’écoute, Jean-Paul … - Il a payé votre dette de guerre et les militaires américains ont quitté le territoire français ! -	Petit ... C’est toi qui le dit ! Tu piquas une belle colère, mon gars ! Je ne répondais plus à tes questions, qui m’ennuyaient !  On ne s’adresse pas ainsi à Moi, ton Créateur ! Retour à la page « Conversations avec le Très-Haut » *** l’outil de Françoise : le dictaphone.  *** * escarmouche : l’Éternel fait référence, à notre ... petit « différend grammatical ». Message canalisé par Françoise-Rose,    le 14 Septembre 2013. Aujourd’hui, samedi 14 Septembre 2013, il pleut. Le week-end s’annonce maussade comme le précédent. Je dis au Seigneur : -	Seigneur, tu ne vas pas faire pleuvoir tous les dimanches ? (Je pense que c’est le jour de repos des travailleurs). Jean-Paul et moi, réfléchissons, sur le pouvoir de l’Éternel, et sur le fait qu’Il puisse éventuellement influencer la météo. -	Merci, Seigneur ! Alors, Seigneur, qui était digne d’être chef d’état en France ? Son sourire : je fus dans ma dernière vie, Otto, soldat allemand dans le jura, en 1942 (voir « Otto » et « Otto et Berhnardt » dans « Françoise-Rose »). -	Eh bien à quel sujet ? -	J’ai bien du mal, de voir dans tous ces candidats au pouvoir, des gens sérieux, et dignes de confiance … -	Beaucoup de gens vivent par procuration, au travers de leur vedette préférée, qui apparaît pour eux, comme un modèle de réussite ... -	Seigneur ! Petites notes :  * leur coque : il me montre la tête.  **  le pantin : voir à ce sujet, le message « Le grand plongeon », d’Olivier Pernin (guide spirituel) sur le site « Rose et Or » de Jean Pernin.