- Tu ne la méritais pas ! - Parce que je voulais qu’il en soit ainsi ! Il avait les capacités requises pour ce labeur. - Prends-tu conscience, mon fils, combien tu es vilain ? - Ah mon fils, cela est impossible ! Elle s’en est sortie, de toutes ces vilaineries. Et je suis fièr de sa progression ! Elle a un caractère ... - Avec sa force, elle fit une brèche dans ton royaume, et força, la fois suivante, la porte de ton enfer ! - Mais bien sûr ! Et je t'aime, comme Rara t'aime ! Retour à la page « Conversations avec le Très-Haut » Messages canalisés par Françoise-Rose,  du 17 au 19 Juillet 2014. L’Éternel intervient : Christus intervient : Lucifer ne répondit rien … L’ Éternel  intervint : - Tu préfères que je te dise que tu es une fripouile ? Pas de commentaires de sa part … - Mais pourquoi me veux-tu ? Je suis sortie de chez toi depuis si longtemps, ce n'est pas pour y retourner ! « Je te bénis de tout cœur ! De tout cœur, je te bénis et je t'aime, Lucifer ! Oh oui, je t'aime ! » - Compte là-dessus, et bois de l'eau ! - Jamais ! - Tu peux toujours essayer. Mais maintenant que je sais que mes coups de gueule à ton endroit, te donnent de la force,  je me réfreine tant que je peux !  Mes paroles font mouche, puisque tu hurles : - Oui, te dis-je, à condition que tu laisses paraître cette missive ! J'en sors épuisée. Maintenant, j'appartiens corps et âme à mon Éternel ! - C’est tout vu ! - Je suis le frère cadet de Christus. Je n’ai pas eu la chance d’être aussi aimé que Christus et je fus relégué, comme si je n’avais jamais existé ! - Tu vois comment tu l'appelles ! Je n'ai jamais eu droit à cette appellation ! - Et pourquoi lui en premier, au lieu de moi ? - Je ne veux pas de compliment ! - Si j’avais eu la première place, je ne serais pas ainsi ! - Je veux retrouver chez moi,  ta Rara ! - Avec ta force, je pourrais faire de grandes choses ! - de chiotte ! - Ah celle-là aurait bien besoin que  je la tatouille bien,  d'une bonne raclée à ma façon ! - Alors, je compte pour toi  ? - Ah bon ? Je te remercie, Farette, de t'être occupé de moi, au même titre que les autres. Mais je ferai tout pour que tu me reviennes ! - Ce qui veux dire  ? - Je t'ennuierai jusqu'à ce que tu craques ! - Arrête, arrête ! - On verra. Signé : L’Éternel, Yahvé, Votre Dieu, Françoise, Christus-Jésus, et Lucifer. *** son président : c’est mon mari, Jean-Claude. * et elle s’en rendit malade :